Aller au contenu principal

TETRADOX 100



Doxycycline monohydrate.

IDENTIFICATION DU MEDICAMENT

FORMES ET PRÉSENTATIONS
Comprimé sécable.
Boite de 10

COMPOSITION
100 mg Doxycycline monohydrate,

Excipients: Stéarate de magnésium. Silice colloïdale anhydre. Cellulose microcristalline. Croscamellose sodique.

CLASSE PHAMACOTHERAPEUTIQUE
Antibiotiques de la famille des tétracycline (J : anti-infectueux).

INDICATIONS

Elles procèdent à la fois de l'activité antibactérienne et des propriétés pharmacocinétiques de la doxycycline.
Elles tiennent compte à la fois de la situation de cet antibiotique dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles et des connaissances actualisées sur la résistance des espèces bactériennes.
Elles sont limitées aux infections suivantes :
- Brucellose,
- Pasteureilose,
- Infections pulmonaires, génito-urinaires el ophtalmiques à chlamydiae, Infections pulmonaires génito-urinaires et optalmiques à mycoplasmes,
- Rickettsioses,
- Coxiella burnetil (fièvre Q),
- Gonococcle,
- Infections ORL et bronchopulmonaires à Haemophilus influenzae, en particulier exacerbations aiguës des bronchites chro-niques,
- Tréponèmes ( dans la syphilis, les tétracyclines ne sont indiquées qu'en cas d'allergie aux bêta-lactamines),
- Spirochètes ( maladie de Lyme, leptospirose),
- Choléra,
- Acné (manifestations cutanées associées à Propionibacterium acnes).

POSOLOGIE ET MODE D'ADMINISTRATION

ACNÉ : 1 comprimé par jour pendant 15 jours 1/2 comprimé par jour pendant 1 mois.

CONTRE-INDICATIONS

- Allergie aux antibiotiques de (a famille des tétracyclines.
- Doxycycline rétinoïde : cf. Interactions avec d'autres médicaments,
- L'emploi de ce médicament doit être évité chez l'enfant de moins de huit ans, en raison du risque de coloration permanente des dents et d'hypoplasie de l'émail dentaire.
- Grossesse et allaitement : ce médicament est contre-indiqué à partir du deuxième mois de la grossesse. L'allaitement est déconseillé en cas de prise de ce médicament.

MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

• En raison des risques de photosensibilisation, il est conseillé d'éviter toute exposition directe ai soleil et aux U.V. pendant le traitement qui doit être interrompu en cas d'apparition de manifestations cutanées à type d'érythème.
• La prise de doxycycline doit se faire au cours d'un repas afir d'éviter d'éventuels accidents digestifs.

INTERACTIONS

• Association contre-indiquée :
- Rétinoldes (tous) : (voie générale) Risque d'hypertension intracranienne
• Associations nécessitant des précautions d'emploi :
- Tous les anticonvulsivants inducteurs enzymatiques : Diminution des concentrations plasmastiques de la doxycyline par augmentatior de son métabolisme hépatique. Surveillance clinique et éventuellement adaptation du schéma thérapeutique (augmenter la posologie journalière ou fractionner la dose en 2 prises par jour)

- Fer {sels de) : (vole orale) Diminution de l'absorption digestive des cyclines (formation de complexes) Prendre les sels de fer à distance des cyclines (plus de 2 heures, si possible)
- Sel, oxydes, hydoxydes de magnésium, d'aluminium et de calcium : (topiques gastro-intestinaux). Diminution de l'absorptior digestive des cyclines. Prendre les topiques gastro-intestinaux à distance des cyclines (plus de 2 heures, si possible).
- Anticoagulants oraux : Augmentation de l'effet anticoagulant oral et du risque hémorragique. Contrôle plus fréquent du taux de prothrombine et surveillance de i'INR. Adaptatior éventuelle de la posologie de l'anticoagulant oral pendant le traitement par !a cycline et après son arrêt

- Didanosine : Diminution de l'absorption digestive des cyclines en raison de l'augmentation dt pH gastrique (présence d'un anti-acide dans le comprimé de DDI). Prendre la didanosine à distance des cyclines (plus de 2 heures, si possible).

EFFETS INDÉSIRABLES

- Réactions allergiques peu fréquentes.

- Troubles digestifs

PHARMACODYNAMIE

La doxycycline est un antibiotique de la famille de: tétracyclines. Elle inhibe la synthèse protéique des bactéries. Le spectre antibactérien, nature de la doxycycline est le suivant;
• Espèces habituellement sensibles (CMI< 4 mg/l) :
Plus de 90°/ des souches de l'espèce sont sensibles ("S"), Brucella. Chlamydiae. Propionibacterium acnes Haemophilus influenzae. Leptospires. Mycoplasma pneumoniae. Ureaplasma urealyticum Pasteurella, Rickettsiae. Treponema pallidum. Coxiella Bumelii. Borrelia burgdorferi.
Espèces inconstamment sensibles :
Le pourcentage de résistance acquise est variable. La sensibilité es donc imprévisible en l'absence d'antibiogramme.Neisseria gonorrhoeae. Vibrio cholerae La concentration critique supérieure est de 8 mg/l.

NB : certaines espèces bactériennes ne figurent pas dans le spectre en l'absence d'indication clrniquf

PHARMACOCINETIQUE

• Absorption :
- Absorption rapide (taux efficaces dès la première heure), pic sérique obtenu entre 2 et 4 heures
- Absorption pratiquement complète dans la partie haute du tube digestif.
- Absorption non modifiée par une administration au cour; des repas et peu en présence de lait.
• Distribution :
- Chez l'adulte pour une prise orale de 200 mg on observe : un pic sérique supérieur à 3 microgrammes/ml,
- Une concentration résiduelle supé rieure à 1 microgramme/m! après 24 heures.
- Une demi-vie sérique de 16 à 22 heures. La liaison protéique varie de 82 à 93 pour cent {liaison labile).
- Bonne diffusion intra et extra-cellulaire
- A posologie habituelle, concentrations efficaces dans :
+ Ovaires, trompe, utérus, placenta, testicules, prostates,
+ Vessie, reins.
+ Tissu pulmonaire,
+ Peau, muscle, ganglions lymphatiques,
+ sécrétions sinusales- sinus maxillaire, polypes des fosses nasales,
+ Amygdales.
+ Foie, bile hépatique et bile vésiculaire, vésicule biliaire, estomac, appendice, intestin, épiploon.
+ Salive et fluide gingival.
Diffusion faible dans le liquide céphalo-rachidien.

• Excrétion :
- L'antibiotique se concentre dans la bile.
- Environ 40 % de la dose administrée sont éliminés en 3 jours sous forme active par les urines et environ 32% dans les fèces.
- Les concentrations uhnaires sont sensiblement 10 fois plus élevées que les taux plasmatiques au même instant.
- En cas d'insuffisance rénale, l'élimination urinaire diminue, l'élimination fécale augmente, la demi-vie reste inchangée.
- L'hémodialyse ne modifie pas la demi-vie.

Voir aussi:

The subscriber's email address.