Aller au contenu principal

SULFATRIM



Sulfaméthoxazole - Triméthoprime.

IDENTIFICATION DU MEDICAMENT

FORMES ET PRÉSENTATIONS
Comprimé adultes
Etui de 20.

COMPOSITION
Sulfaméthoxazole : 400 mg
Triméthoprime : 80 mg
Excipients : carboxyméthylcellulose calcique, polyvidone, stérate de magnésium, Excipient ... q.s.p un comprimé 

CLASSE PHAMACOTHERAPEUTIQUE
Association de sulfamides et de triméthoprime.

INDICATIONS

• Infections dues aux germes sensibles, notamment dans leurs manifestations : 
- Urogénétales en particulier prostatique
- Bronchopulmonaires aiguës
- Des otites et sinusites
- Digestives en particulier fièvre typhoïdes et sigmoïdites
• Infections à pneumocystis carinii et à toxoplasma grondii.

POSOLOGIE ET MODE D'ADMINISTRATION

POSOLOGIE
2 comprimés matin et soir, cette posologie peut être amenée à 3 comprimés en cas d'infection sévère.
Utilisation chez les insuffisants renaux
- Clairance de la créatinine > 30 ml/mn : posologie normale, 2 prises par jour.
- Clairance de la créatinine entre 15 ml/mn et 30 ml/mn : posologie réduite de moitié, une seule prise par jour.
- Clairance de la créatinine < 15 ml/mn : n'utilisez le produit que si une hémodialyse est possible. Dans ce cas la posologie usuelle est réduite de moitié. Il convient de vérifier tous les 3 jours, les concentrations plasmatiques du sulfaméthoxazole.

MODE D'ADMINISTRATION
Afin d'éviter les manifestations digestives, ce médicament doit être administré au cours des repas.

CONTRE-INDICATIONS

• Antécédants d'intolérance à l'un des composants et / ou à tout sulfamide
• Déficit en G-6. P.D : risque de déclenchement d'une anémie hémolytique.
• En raison de l'immaturité des systèmes enzymatiques hépatiques du nouveau-né, SULFATRIM est contre-indiqué :
- Chez le prématuré et le nouveau-né
- Chez la femme enceinte et celle qui allaite

MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

- Les manifestations cutanées ou hématologiques imposent l'arrêt immédiat et définitif du traitement.
- En cas d'insufisance rénale sévère (Clairance de la créatinine < 30ml / mn) la posologie doit être réduite (cf. Posologie et mode d'administration).

EFFETS INDÉSIRABLES

A la posologie recommandée et pendant la durée du traitement, SULFATRIM est habituellement bien toléré ; cependant il peut donner lieu à des : Nausées, vomissements, épigastralgies, éruption cutanée prurigineuse, urticaires.
• Rarement et comme tout sulfamide on peut assister à des :
- Manifestations cutanées : syndrome de Lyell et de Stevens-Jhonson.
- Manifestations hématologiques qui peuvent être soit :
+ d'origine immunoallergique avec thrombopénie, leuco-neutropénie, agranuloctose aplasie médulaire ou anémie hémolytique.
+ d'origine toxique dose durée dépendant surtout chez les personnes âgées de plus de 65 ans ou carencées en folate et qui peuvent être à l'origine d'anémie mégaloblastique et de cytopenies.
L'administration d'acide folique ( 5 à 10mg) peut corriger ces troubles sans interférer avec l'activité antibacterienne.

PHARMACODYNAMIE

SULFATRIM associe un sulfamide antibacterien (le Sulfaméthoxazole à un inhibiteur de la dihydrofolate réductase (la Triméthoprime) dans la proportion 5/1.
Cette associationpermet à SULFATRIM de bloquer à deux niveaux consécutifs la chaine métabolique conduisant aux nucléoprotéines bactériens. Ce double blocage réalise une synergie bactéricide et fait de ce médicament un antibacterien à large spectre. Le spectre antibacterien est le suivant :
- Espèces habituellement sensibles : E. coli, klebsiella, enteroobacter, proteus, citrobacter, salmonella, shiguella, haemophillus, vibrio cholérae, listeria, pneumocystis carinii; toxoplasma gondii.
- Espèces parfois sensibles : streptocoques A, pneumocoques, serratia, providencia, staphylocoques.

Voir aussi:

The subscriber's email address.