Aller au contenu principal

SCITOPLEX



Scitoplex

Dénomination et composition

SCITOPLEX® 10, comprimé pelliculé sécable, boite de 30.

La substance active est : Escitalopram............ 10 mg

Sous forme d’oxalate d'escitalopram

Les autres composants sont : Cellulose microcristalline, silice colloïdale anhydre, talc, croscarmellose sodique, stéarate de magnésium, lactose monohydraté, povidone, SheffCoat jaune.

Excipient à effet notoire : Lactose monohydraté

Classe pharmaceutique et Indication

L'escitalopram appartient à un groupe d’antidépresseurs appelés inhibiteurs Sélectifs de la Recapture de la Sérotonine [ISRS].

Ce médicament est indiqué dans le traitement des épisodes dépressifs majeurs (c'est-à-dire caractérisés], du trouble panique avec ou sans agoraphobie, du trouble « anxiété sociale » (phobie sociale), du trouble anxiété généralisée, des troubles obsessionnels compulsifs.

Précaution d'emploi

Si vous êtes hypersensible à l’esdtalopram ou à l’un des autres composants contenus dans SCITOPLEX® 10 ; Si vous prenez d’autres médicaments appartenant à la famille des inhibiteurs de la MAO, dont la sélégiline, le moclobémide et te Linézolide ; Si vous êtes né avec ou si vous avez présenté un épisode de trouble du rythme cardiaque ; Si vous prenez des traitements pour des troubles du rythme cardiaque qui pourraient affecter votre rythme cardiaque.

Faites attention avec SCITOPLEX® 10, comprimé pelliculé sécable :

Si vous présentez une épilepsie, une insuffisance rénale ou hépatique ; Si vous êtes diabétique ; Si vous avez une hyponatrémie ; Si vous avez tendance à saigner ou à avoir des bleus facilement ; Si vous recevez un traitement par électrochocs ; Si vous présentez une maladie coronarienne ; Si vous souffrez ou avez souffert de problèmes cardiaques ; Si vous présentez des idées suicidaires et aggravation de votre dépression ou de votre trouble anxieux. Utilisation chez l’enfant et l'adolescent de moins de 18 ans : SCITOPLEX® 10, ne doit habituellement pas être utilisé chez les enfants et adolescents de moins de 18 ans. Néanmoins, il est possible que votre médecin décide de le prescrire à des patients de moins de 18 ans si il/elle décide que c'est dans l'intérêt du patient.

Prise et utilisation d'autres médicaments

  • Associations contre-indiquées :

+ IMAO non sélectifs et irréversibles,

+ Inhibiteur de la MAO-A sélectif  et  réversible (moclobémide),

+ Inhibiteur de la MAO non sélectif et réversible (linézolide).

+ Inhibiteur de la MAO-B sélectif et irréversible (sélégiline), traitements allongeant l'intervalle QT tels que les anti­arythmiques de classe IA et III, les antipsychotiques (exemple : dérivés de phénotiazine, pimozide, halopéridol], les antidépresseurs tricycliques, certains agents anti-microbiens (exemple : sparfloxacine, moxifloxacine, érythromycine IV, pentamidine, traitements anti-paludiques en particulier l'halofantrine), certains anti-histaminiques (astémizole, mizolastine).

  • Associations faisant l'objet de précautions d'emploi :

- Médicaments sérotoninergiques: tramadol, sumatriptan et autres triptans) ;

- Médicaments abaissant le seuil épileptogène : antidépresseurs tricycliques, ISRS, neuroleptiques [phénothiazines, thioxanthènes et butyrophénones), méfloquine, bupropion et tramadol ; Lithium, tryptophane ; Millepertuis ;

- Anticoagulants oraux ; AINS ; Alcool : Aucune Interaction pharmacodynamique ou pharmacocinétique n’est attendue entre l’escitalopram et l'alcool. Néanmoins, comme avec les autres psychotropes, l’association avec l’alcool est déconseillée ; Médicaments induisant une hypokaliémie/hypomagnésémie.

- Aliments et boissons : La consommation d’alcool n’est pas recommandée.

- Fécondité, grossesse et allaitement : La prise du SCITOPLEX® 10 pendant les trois derniers mois de votre grossesse induit les effets suivants chez votre nouveau-né: troubles de la respiration, coloration bleue de la peau, convulsions, variations de la température corporelle, difficultés d’alimentation, vomissements, hypoglycémie, contraction ou relâchement musculaire, réflexes vifs, tremblements, trémulations, irritabilité, léthargie, pleurs constants, somnolence et troubles du sommeil. Aussi la prise pendant la grossesse, en particulier au cours des 3 derniers mois de grossesse, peuvent augmenter le risque d’une maladie grave chez le bébé, appelée hypertension artérielle pulmonaire persistante (HTAP) du nouveau-né. En cas d'utilisation pendant la grossesse, SCITOPLEX® 10, ne devra jamais être arrêté brutalement.

Posologie et mode d'administration

  • Adultes :

Dépression, trouble anxiété généralisée et troubles obsessionnels compulsifs : de 10 à 20 mg /jour. Trouble panique avec ou sans agoraphobie et trouble anxiété sociale : de 5 à 20 mg /jour.

  • Personnes âgées de plus de 65 ans :

La posologie initiale recommandée est de 5 mg par jour en une prise. La dose peut être augmentée jusqu’à 10 mg par jour.

Si vous oubliez de prendre SCITOPLEX® 10 : Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre. Si vous avez oublié de prendre une dose et si vous vous en apercevez avant d’aller vous coucher, prenez-la immédiatement.

Poursuivez comme d’habitude le jour suivant. Si vous vous le rappelez seulement durant la nuit ou le jour suivant, ne prenez pas la dose oubliée et continuez comme d’habitude. Si vous arrêtez de prendre SCITOPLEX® 10, A la fin de votre traitement, il est généralement recommandé de diminuer progressivement les doses de SCITOPLEX® 10 sur plusieurs semaines.

Effets indésirables

SI vous ressentez les effets indésirables suivants, vous devez contacter votre médecin ou aller immédiatement à l'hôpital : Difficultés à uriner, convulsions, une hépatite, rythme cardiaque rapide ou irrégulier, des évanouissements qui pourraient être des signes de torsade de pointes.

Effets indésirables très fréquents : nausées.

Fréquents : sinusite, perte ou augmentation de l’appétit, anxiété, agitation, rêves anormaux, difficultés à s'endormir, somnolence, sensations vertigineuses, bâillements, tremblements, picotements de la peau, diarrhée, constipation, vomissements, bouche sèche, transpiration excessive, arthralgies et myalgies], troubles sexuels (éjaculation retardée, troubles de l’érection, baisse de la Libido, troubles de l'orgasme chez la femme), fatigue, fièvre ;

Peu fréquents : urticaire, éruption cutanée, prurit, grincement de dents, agitation, nervosité, attaques de panique, état confusionnel, syncope, mydriase, troubles visuels, acouphènes.

Rares : Agressivité, dépersonnalisation, hallucinations.

 

Voir aussi:

The subscriber's email address.