Aller au contenu principal

FONGICIL Crème



Econazole.

IDENTIFICATION DU MEDICAMENT

FORMES ET PRÉSENTATIONS

Crème : tube de 30 g

COMPOSITION
Econazole nitrate : 
- Par 100 mg : 1g
- Par tube : 300 mg
Excipients : Palmito stéarate de polyéthylène glycol et d'éthylène glycol, macrogols glycéride oléique, paraffine liquide, butylhydroxyanisole, acide benzoïque, parfum n° 4074, eau purifiée.

INDICATIONS

• Candidoses :
Les candidoses cutanées rencontrées en clinique humaine sont habituellement dues à Candida albicans. Cependant, la mise en évidence d'un candida sur la peau ne peut constituer en soi une indication.
Traitement :
- Intertrigos, en particulier génito-cruraux, anaux et périanaux,
- Perlèche,
- Vulvite, balanite. Dans certains cas, il est recommandé de traiter simultanément le tube digestif.
Traitement d'appoint des onyxis et périonyxis.
• Dermatophyties :
Traitement :
- dermatophyties de la peau glabre,
- intertrigos génitaux et cruraux,
- intertrigos des orteils (pied d'athlète),
- sycosis et kérions : un traitement systémique antifongique associé est à discuter.
Traitement d'appoint :
- teignes,
- folliculites à Trichophyton rubrum ; Un traitement systémique antifongique associé est nécessaire.
- Pityriasis versicolor.
- Erythrasma.
- candida et autres levures,
- Malassezia furtur (agent du Pityriasis capitis et du Pityriasis versicolor),
- Moisissures et autres champignons

MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

MISES EN GARDE

- En l'absence d'une symptomatologie clinique évocatrice, la seule constatation d'un candida sur la peau ou les muqueuses ne peut constituer en soi une indication

- La candidose confirmée, il faut rechercher avec soin les facteurs écologiques permettant et favorisant le développement du champignon. Pour éviter les rechutes, l'éradication et la prise en compte des facteurs favorisants sont indispensables.

- Il est souhaitable de traiter simultanément tout foyer à candida reconnu pathogène, associé.

PRÉCAUTIONS D'EMPLOI
- En cas d'intolérance locale ou de réaction allergique, le traitement sera interrompu.

- Il est déconseillé d'utiliser un savon à pH acide (pH favorisant la multiplication du candida, cf Posologie et mode d'administration : conseils pratiques).

GROSSESSE et ALLAITEMENT

GROSSESSE
Les études chez l'animal n'ont pas mis en évidence d'effet
teratogene. En l'absence d'effet teratogene chez l'animal, un effet malformatif dans l'espèce humaine
n'est pas attendu. En effet, à ce jour, les substances responsables de malformations dans l'espèce
humaine se sont révélées tératogènes chez l'animal au cours d'études bien conduites sur deux espèces. En
clinique, l'utilisation de l'éconazole au cours d'un nombre limité de grossesses n'a apparemment révélé
aucun effet malformatif ou foetotoxique particulier à ce jour. Toutefois, des études complémentaires
sont nécessaires pour évaluer les conséquences d'une exposition en cours de grossesse.En conséquence,
l'utilisation de l'éconazole par voie vaginale ne doit être envisagée au cours de la grossesse que si
nécessaire.

ALLAITEMENT
Le passage du nitrate d'éconazole dans le lait maternel n'est pas documenté.
La prudence s'impose en cas d'utilisation au cours de l'allaitement.

EFFETS INDÉSIRABLES

Rarement possibilité d'allergie Bien que le taux de résorption soit faible, le risque d'apparition d'effets systémiques ne peut être totalement exclu. Toutefois, aucun effet systémique n'a été jusqu'à présent rapporté.

PHARMACODYNAMIE

Le nitrate d'éconazole est un dérivé imidazolé doué d'une activité antifongique et antibactérienne.

L'activité a été démontrée in vitro et s'exerce sur les agents responsables de mycoses cutanéomuqueuses :
- les candida et autres levures
- les bactéries Gram + parfois responsables d'une surinfection In vitro, les tentatives de sélection de souches de Candida albicans résistantes à l'éconazole n'ont pas mis en évidence de résistances acquises ; in vivo, ce risque est infime.
Mécanisme d'action : Différent de celui des antibiotiques, il se situe à plusieurs niveaux : membranaire (augmentation de la perméabilité), cytoplasmique (inhibition des processus oxydatifs au niveau des mitochondries), nucléaire (inhibition de la synthèse de l'ARN). Ce dosage est adapté au traitement court.

Voir aussi:

The subscriber's email address.