Aller au contenu principal

DOXY



Doxycycline monohydrate.


IDENTIFICATION DU MEDICAMENT

FORMES ET PRÉSENTATIONS

- Comprimés sécables à 100mg : boite de 20, sous plaquettes thermoformées de 10.
- Comprimés sécables à 200mg : boite de 10, sous plaquette thermoformée de 10.

COMPOSITION

Comprimé 100 mg

 

P. cp

 

P. boite
 
Doxycycline monohydraté exprimé en base

 

100 mg

 

2g
 
Comprimé 200 mg

 

P. cp

 

P.boite
 
Doxycycline monohydraté exprimé en base

 

200 mg

 

2g
 

CLASSE PHAMACOTHERAPEUTIQUE
Antibactériens à usage systémique
Antibiotique de la famille des tetracyclines.

INDICATIONS

- Brucellose, pasteurellose, rickettsioses, fièvre Q.
- Infections pulmonaires, génito-urinaires à mycoplasmes.
- Infections pulmonaires, génito-urinaires et ophtalmiques à chlamydiae.
- Gonococcies.
- Infections ORL et broncho-pulmonaires à Haemophilus influenzae, en particulier exacerbations aiguës des bronchites chroniques.
- Tréponèmes (dans la syphilis, les tetracyclines ne sont indiquées qu'en cas d'allergie aux bêtalactamines).
- Spirochètes (maladie de lyme, leptospirose).
- Choléra.
- Acné inflammatoire moyenne et sévère, et composante inflammatoire des acnés mixtes.
- Rosacée dans ses manifestations cutanées ou oculaires.

Situations particulières : Traitement prophylactique post-exposition et traitement curatif de la maladie du charbon.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.

POSOLOGIE ET MODE D'ADMINISTRATION

POSOLOGIE

• Adulte :
- Sujet de poids > 60kg : 200mg/jour en une prise
- Sujet de poids < 60kg : 200mg le premier jour, 100mg les jours suivants en une prise.
Cas particuliers :
* Gonococcies aiguës :
- Adulte de sexe masculin : 300mg le 1er jour en deux prises, suivis de 200mg par jour pendant 2 à 4 jours; ou un traitement minute de 500mg ou de 2 doses de 300mg administrées à une heure d'intervalle.
- Adulte de sexe féminin : 200mg par jour.
* Syphilis primaire et secondaire : 300mg par jour en trois prises pendant au moins 10 jours.
* Urétrite non compliquée, endocervicite, rectite, dues à chlamydia trachomatis : 200mg par jour pendant au moins 10 jours.
* Acné : 100 mg/jour pendant au moins 3 mois. Dans certains cas, un traitement à demi-dose peut être utilisé.
* Rosacée dans ses manifestations cutanées ou oculaires : 100 mg par jour pendant 3 mois. Aucune donnée clinique n'est disponible au-delà de 3 mois de traitement.

Situations particulières :
Maladie du charbon :
Traitement prophylactique post-exposition et traitement curatif des personnes symptomatiques pouvant recevoir un traitement per os, soit d'emblée soit en relais d'un traitement parentéral : 200mg par jour en 2 prises.
La durée du traitement est de 8 semaines lorsque l'exposition au charbon est avérée.

 Enfant :
- Enfant de plus de 8 ans : 4mg/kg/j.
Situations particulières :
Maladie du charbon :
Traitement prophylactique post-exposition et traitement curatif des personnes symptomatiques pouvant recevoir un traitement per os, soit d'emblée, soit en relais d'un traitement parentéral : 4 mg/kg/jour en 2 prises sans dépasser la posologie adulte (200 mg/jour). La durée du traitement est de 8 semaines lorsque l'exposition au charbon est avérée.

MODE D'ADMINISTRATION

Prendre les comprimés au milieu d'un repas et au moins une heure avant le coucher.
- Soit avalés tels quels avec une quantité suffisante d'eau;
- Soit délayés avec un demi-verre d'eau. Dans ce cas, et afin d'avaler toute la dose, il est recommandé de bien agiter après la dispersion des comprimés dans l'eau. La couleur jaune est normale; c'est celle du principe actif.

CONTRE-INDICATIONS

• Absolues :
- Allergie aux antibiotiques de la famille des tétracyclines.
- Rétinoïdes (voie générale) : cf Interactions.
- Enfant de moins de 8 ans, en raison du risque de coloration permanente des dents et d'hypoplasie de l'émail dentaire.
- Femme enceinte (à partir du 2e trimestre

• Relatives :
- Femme qui allaite

MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

- En raison des risques de photosensibilisation, il est conseillé d'éviter toute exposition directe au soleil et aux UV pendant le traitement qui doit être interrompu en cas d'apparition de manifestations cutanées à type d'érythème.
- En raison des risques d'atteintes oesophagiennes, il est important de faire respecter les conditions d'administration (cf Mode d'administration, Effets indésirables).

INTERACTIONS

• Contre-indiquées :
- Rétinoïdes (voie générale) : risque d'hypertension intracrânienne.
• Nécessitant des précautions d'emploi :
- Anticonvulsivants inducteurs enzymatiques : diminution des concentrations plasmatiques de la doxycycline par augmentation de son métabolisme hépatique. Surveillance clinique et adaptation éventuelle de la posologie de la doxycycline.
- Didanosine : diminution de l'absorption digestive des cyclines en raison de l'augmentation du pH gastrique (présence d'un anti-acide dans le comprimé de DDI). Prendre la didanosine à distance des cyclines (plus de 2 heures, si possible).
- Anticoagulants oraux : augmentation de l'effet anticoagulant oral et du risque hémorragique. Contrôle plus fréquent du taux de prothrombine et surveillance de l'INR. Adaptation éventuelle de la posologie de l'anticoagulant oral pendant le traitement par la cycline et après son arrêt.
- Sels de fer (voie orale) : diminution de l'absorption digestive des cyclines (formation de complexes). Prendre les sels de fer à distance des cyclines (plus de 2 heures, si possible).
- Topiques gastro-intestinaux (sels, oxydes, hydroxydes de magnésium, d'aluminium et de calcium) : diminution de l'absorption digestive des cyclines. Prendre les topiques gastro-intestinaux à distance des yclines (plus de 2 heures, si possible).
• A prendre en compte :
Sels de zinc : diminution de l'absorption digestive des cyclines. Prendre les sels de zinc à distance des cyclines (plus de 2 heures si possible).

Problèmes particuliers du déséquilibre de l'INR :
De nombreux cas d'augmentation de l'activité des anticoagulants oraux ont été rapportés chez des patients recevant des antibiotiques. Le contexte infectieux ou inflammatoire marqué, l'âge et l'état général du patient apparaissent comme des facteurs de risque. Dans ces circonstances, il apparaît difficile de faire la part entre la pathologie infectieuse et son traitement dans la survenue du déséquilibre de l'INR. Cependant, certaines classes d'antibiotiques sont davantage impliquées : il s'agit notamment des fluoroquinolones, des macrolides, des cyclines, du cotrimoxazole et de certaines céphalosporines.

GROSSESSE et ALLAITEMENT

GROSSESSE
L'administration de cyclines au cours des deuxième et troisième trimestres expose le foetus au risque de coloration des dents de lait. En conséquence, il est préférable de ne pas utiliser les cyclines pendant le premier trimestre de la grossesse.
A partir du deuxième trimestre de la grossesse, l'administration des cyclines est contre-indiquée.

ALLAITEMENT
En cas de traitement par ce médicament, l'allaitement est déconseillé.

EFFETS INDÉSIRABLES

- Troubles digestifs (nausées, épigastralgies, diarrhées, anorexie, glossite, entérocolites, candidoses anogénitales.).

- Survenue possible de dysphagie, d'oesophagite, d'ulcérations oesophagiennes, favorisées par la prise en position couchée et/ou avec une faible quantité d'eau.

- Réactions allergiques: urticaire, rash, prurit, oedème de Quincke, réaction anaphylactique, purpura rhumatoïde, péricardite, exacerbation d'un lupus érythémateux préexistant.

- Dyschromie dentaire ou hypoplasie de l'émail en cas d'administration chez l'enfant au-dessous de 8 ans.

- Réactions de photosensibilisation, rashs, très rares cas d'érythrodermie.

- Possibilité de modification du bilan sanguin (anémie hémolytique, thrombocytopénie, neutropénie, éosinophilie).

- Une hyperazotémie extrarénale, en relation avec un effet anti-anabolique et pouvant être majorée par l'association avec les diurétiques, a été signalée avec les tétracyclines. Cette hyperazotémie n'a pas été observée à ce jour avec la doxycycline.

SURDOSAGE

Aucun accident de surdosage n'a été signalé. Ceux qui ont été rapportés pour d'autres tétracyclines, à la suite d'insuffisance rénale (toxicité hépatique, hyperazotémie, hyperphosphatémie, acidose), ne sont pas susceptibles de se produire avec la doxycycline en raison de la non modification des taux sanguins en fonction de la valeur fonctionnelle du rein.

PHARMACODYNAMIE

La doxycycline est un antibiotique de la famille des tetracyclines .Elle inhibe la synthèse protéique des bactéries.
La doxycycline augmente l'excrétion sébacée, possède une action anti-inflammatoire et antilipasique.

Spectre d'activité antibactérienne : Les concentrations critiques séparent les souches sensibles des souches de sensibilité intermédiaire et ces dernières, des résistantes : S ≤ 4 mg/L et R > 8 mg/L.La prévalence de la résistance acquise peut varier en fonction de la géographie et du temps pour certaines espèces. Il est donc utile de disposer d'informations sur la prévalence de la résistance locale, surtout pour le traitement d'infections sévères.
Espèces sensibles :
- Aérobies à Gram + : bacillus sp, bacillus anthracis, entérocoques, staphylococcus méti-S, staphylococcus méti-R, streptococcus A, streptococcus B, streptococcus pneumoniae.
- Aérobies à Gram - : Branhamella catarrhalis, Brucella, Escherichia coli, Haemophilus influenzae, klebsiella, Neisseria gonorrhoeae, pasteurella, Vibrio cholerae.
- Anaérobies : Propionibacterium acnes.
- Autres : Borrelia burgdorferi, chlamydia, Coxiella burnetii, leptospira, Mycoplasma pneumoniae, rickettsia, Treponema pallidum, Ureaplasma urealyticum.
Espèces résistantes :
- Aérobies à Gram - : acinetobacter, proteus mirabilis, Proteus vulgaris, Pseudomonas, Serratia.

PHARMACOCINETIQUE

• Absorption :
- Absorption rapide (taux efficaces dès la 1re heure), pic sérique obtenu entre 2 et 4 heures.
- Absorption pratiquement complète dans la partie haute du tube digestif.
- Absorption non modifiée par une administration au cours des repas et peu en présence de lait.
• Distribution :
- Chez l'adulte, pour une prise orale de 200 mg, on observe :
* Un pic sérique supérieur à 3 μg/ml,
* Une concentration résiduelle supérieure à 1 μg/ml après 24 heures,
* Une demi-vie sérique de 16 à 22 heures,
* La liaison protéique varie de 82 à 93% (liaison labile).
- Bonne diffusion intra et extracellulaire.
- A posologie habituelle, concentrations efficaces dans : ovaires, trompes, utérus, placenta, testicules, prostate ; vessie, reins ; tissu pulmonaire ; peau, muscle, ganglions lymphatiques ; sécrétions sinusales, sinus maxillaire, polypes des fosses nasales, amygdales ; foie, bile hépatique et bile vésiculaire, vésicule biliaire, estomac, appendice, intestin, épiploon ; salive et fluide gingival. Diffusion faible dans le liquide céphalorachidien.
 Excrétion :
- L'antibiotique se concentre dans la bile.
- Environ 40% de la dose administrée sont éliminés en 3 jours sous forme active par les urines et environ 32% dans les fèces.
- Les concentrations urinaires sont sensiblement 10 fois plus élevées que les taux plasmatiques au même instant.
- En cas d'insuffisance rénale, l'élimination urinaire diminue, l'élimination fécale augmente, la demi-vie reste inchangée.
- L'hémodialyse ne modifie pas la demi-vie.

Voir aussi:

The subscriber's email address.