Aller au contenu principal

AVLOCARDYL LP 160 mg



Propranolol


IDENTIFICATION DU MEDICAMENT

FORMES ET PRÉSENTATIONS

Gélule à libération prolongée

COMPOSITION
Chlorhydrate de propranolol ........................................................................................................................... 160 mg
Excipients : cellulose microcristalline, éthyllulose, hypromellose, érythrosine, dioxyde titane, oxyde de fer noir, gélatine.

CLASSE PHAMACOTHERAPEUTIQUE
BÊTA-BLOQUANT.


INDICATIONS

Ce médicament diminue certains effets du système sympathique de régulation cardio-vasculaire.
Il est préconisé principalement :
- dans l'hypertension artérielle,
- dans la prévention des crises douloureuses de l'angine de poitrine,
- après un infarctus du myocarde,
- en cas de manifestations cardiovasculaires liées à l'hyperthyroïdie,
- dans certaines maladies cardiaques, dont certains troubles du rythme cardiaque,
- en prévention des migraines,
- en prévention des saignements digestifs chez les patients atteints de cirrhose.


POSOLOGIE ET MODE D'ADMINISTRATION

POSOLOGIE

La posologie est variable en fonction de l'affection traitée, elle est aussi adaptée à chaque patient.

MODE D'ADMINISTRATION

Voie orale.
Les gélules doivent être avalées avec une boisson.

Le traitement ne doit pas être interrompu brutalement (phénomène de rebond).


CONTRE-INDICATIONS

- allergie connue au propranolol, ou antécédents de réaction allergique,
- bronchopneumopathie chronique obstructive, asthme,
- insuffisance cardiaque non contrôlée,
- états de choc (d'origine cardiaque),
- phéochromocytome non traité,
- angor de Prinzmetal,
- bradycardie,
- troubles de la conduction : blocs auriculo-ventriculaires des second et troisième degrés, bloc sino-auriculaire,
- troubles circulatoires périphériques,
- insuffisance hépatique très sévère,
- en cas de traitement par la floctafénine, le sultopride,
- hypotension artérielle,
- prédisposition à l'hypoglycémie.


MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

MISES EN GARDE

Ce médicament peut aggraver une hypoglycémie en particulier chez le diabétique et le patient non diabétique prédisposé à l'hypoglycémie (nourrisson, enfant, personne âgée, insuffisant hépatique, hémodialysé, après un jeûne ou en cas de surdosage). Cette hypoglycémie peut conduire à des crises convulsives ou un coma.

PRÉCAUTIONS D'EMPLOI
Grossesse, allaitement, antécédents cardiaques, diabète, insuffisance rénale ou hépatique, allergie, certaines maladies des artères (syndrome de Raynaud), psoriasis.

CONDUITE ET UTILISATION DE MACHINES

SPORTIFS

L'attention des sportifs est attirée sur le fait que cette spécialité contient un principe actif pouvant induire une réaction positive des tests pratiqués lors des contrôles antidopage.

CONDUITE À TENIR AU CAS OÙ L'ADMINISTRATION D'UNE OU DE PLUSIEURS DOSES A ÉTÉ OMISE
En cas d'oubli, prendre dès que possible la gélule et poursuivre le traitement normalement.
Ne jamais prendre une double dose pour compenser la dose simple oubliée


INTERACTIONS

Ce médicament NE DOIT PAS ETRE UTILISÉ en association avec la floctafénine et le sultopride 
Ce médicament DOIT ETRE ÉVITÉ en association avec certains médicaments pour le coeur (les antagonistes du calcium: bépridil, diltiazem et vérapamil).


GROSSESSE et ALLAITEMENT

En cas de besoin, ce médicament peut être pris durant la grossesse.
Si ce traitement est pris en fin de grossesse, une surveillance du nouveau-né est nécessaire pendant quelques jours, dans la mesure où certains effets du traitement se manifestent aussi chez l'enfant.
Ce médicament passe dans le lait maternel. En conséquence, l'allaitement est déconseillé pendant la durée du traitement.


EFFETS INDÉSIRABLES

 Effets indésirables fréquents (1 - 9,9%)
- fatigue,
- refroidissements des extrémités,
- bradycardie,

- syndrome de Raynaud,
- insomnie, cauchemars.
 Effets indésirables peu fréquents (0,1 - 0,9%)

- troubles gastro-intestinaux (nausées, vomissements, diarrhées, douleurs gastriques),
 Effets indésirables rares (0,01 - 0,09%)

- senasations vertigineuses

- thrombocytopénie,

- bradycardie importante,
- insuffisance cardiaque,

- troubles de la conduction cardique,
- hypotension artérielle,
- aggravation d'une claudication intermittente existante,

- hallucinations, psychoses, modifications de l'humeur, confusion, impuissance,
- diverses manifestations cutanées, notamment, purpura, alopécie, éruptions de type psoriasis,ou des aggravations de psoriasis,

- paresthésie (sensation de picotement, de foumillement),

- sécheresse oculaire, perturbation de la vision

- bronchospasme, crises d'ashme.

 Effets indésirables très rares (< 0,01%)

- hypoglycémie en particulier chez le diabétique et chez le patient non diabétique prédisposé à l'hypoglycémie

- apparition d'anticorps antinucléaires lors d'examens biologiques,

- des cas isolés de myasthénie ou d'aggravation ont été rapportés

Voir aussi:

The subscriber's email address.