Aller au contenu principal

ALLERGICA



Cétirizine dichlorhydrate.


IDENTIFICATION DU MEDICAMENT

FORMES ET PRÉSENTATIONS
Comprimés sécables
Boite de 20 : 2 plaquettes thermoformées de 10 comprimés
Boite de 10 : 1 plaquette thermoformée de 10 comprimés

Sirop : flacon brun de 150 ml avec cuillère de 5 ml.

COMPOSITION

Allergica

 

p. comprimé

 

p. flacon
 
Cétirizine (DCI)

 

10 mg

 

150 mg
 

Excipients pour comprimés :
Lactose, amidon de maïs, povidone ........................................................................... : QSP un comprimé.
Excipients pour sirop :
Saccharose, parahydroxybenzoate de methyle sodé, parahydroxybenzoate de propyle sodé.... : QSP 150 ml.

CLASSE PHAMACOTHERAPEUTIQUE
Antiallergique ; antihistaminique H1.

INDICATIONS

Traitement symptomatique des manifestations allergiques:
* Chez l'adulte et l'enfant de plus de 12 ans :
Traitement symptomatique des rhinites allergique saisonnières et perannuelles, de l'urticaire, des conjonctivites allergiques.
* Chez l'enfant de 6 à 12 ans (cp) et de 2 à 12 ans (sol buv):
Traitement symptomatique des rhinites allaergiques saisonnières et perannulelles et de l'urticaire.

POSOLOGIE ET MODE D'ADMINISTRATION

POSOLOGIE

• Enfant entre 2 et 6 ans : 5 mg par 24 heures, soit une cuillère à mesure par jour en une ou deux prises.
• Enfant de 6 ans à 12 ans : 10 mg par 24 heures, soit 2 cuillères à mesure par jour en une ou deux prises.
• Adulte et enfant de plus de 12 ans : 10 mg par 24 heures en une prise, soit 2 cuillères à mesure de sirop ou un comprimé par jour de préférence le soir.

MODE D'ADMINISTRATION

Voie orale

CONTRE-INDICATIONS

• Hypersensibilité à la cétirizine ou à l'un des composants du médicament ;
• Insuffisance rénale ;

• Enfant de moins de 02 ans en l'absence de données.

MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

MISES EN GARDE

Tenir compte de la teneur en sucre du sirop : une cuillère à mesure contient 3,5 g de sucre .



CONDUITE ET UTILISATION DE MACHINES
Chez certains patients, la cétirizine peut provoquer une somnolence. Il est conseillé aux patients qui doivent conduire un véhicule ou utiliser une machine dangereuse de ne pas dépasser la posologie recommandée et d'évaluer leur vigilance sous traitement.

Excipients à effet notoire :

le lactose dans les comprimés et le saccharose, le parahydroxybenzoate de méthyle sodé et le parahydroxybenzoate de propyle sodé dans la forme sirop.

INTERACTIONS

Ce médicament ne présente pas d'interactions connues.

GROSSESSE et ALLAITEMENT

Grossesse : Les études éffectuées chez l'animal n'ont pas mis en évidence d'effet tératogène. En clinique, il n'existe pas actuellement de données pertinentes sur un éventuel effet malformatif ou foetotoxique de la cétirizine lorsquelle est administrée en début de grossesse. En fin de grossesse, l'absence d'effet anticholinergique rend son usage plus sûr par rapport à celui des antihistaminiques possédant des propriétés anticholinergiques, en terme de retentissement foetal et néonatal.
En conséquence, par mesure de précaution, l'utilisation de la cétirizine doit être évitée durant les trois premiers mois de la grossesse mais doit être préférée en fin de celle ci par rapport aux antihistaminiques avec effet anticholinergique si la prescription d'un anthistaminique s'avère nécessaire.
Allaitement : Du fait d'un faible passage dans le lait maternel, l'utilisation de la cétirizine n'est pas recommandée pendant l'allaitement.

EFFETS INDÉSIRABLES

• Possibilité de troubles digestifs, bouche sèche, vertiges;
• Exceptionnellement, ont été décrits des cas de réactions allergiques à type de réactions cutanées et d'oedème de Quincke.
• Chez l'enfant en particulier, possibilité de somnolence.

SURDOSAGE

L'apparition de fatigue peut être un signe d'une trop forte dose généralement supérieure à 5 comprimés par jour.
En cas de surdosage, si le vomissement ne survient pas spontanément, il devra être provoqué, un lavage gastrique est aussin recommandé.
Il n'y a pas d'antidote spécifqiue.

PHARMACODYNAMIE

La céterizine présente un effet antagoniste puissant, durable et particulièrement sélecif au niveau des recepteurs H1 de l'histamine. Elle inhibe la réaction cutanée induite par le VIP (vasoactive intestinal polypeptide) et la substante P ; neuropeptide considéré comme intervenant dans la réaction allergique.
La céterizine inhibe la phase initiale de la réaction cutanée allergique dont l'histamine libérée est responsable. Elle inhibe également de manière significative la migration des cellules inflammatoires (dont les éosinophiles) et la libération tardive des médiateurs associés à la réaction allergique. Elle diminue de façon marquée l'hyperactivité bronchique de l'ashmatique vis à vis de l'histamine. Elle diminue de même la réaction allergique induite par des allergènes spécifiques.
Lors d'études cliniques, aucun effets sur le SNC diffèrent de celui d'un placebo n'a été objectivé ni par les enregistrements électroencéphalographiques quantifiés, ni par les tests psychométriques et de vigilance. Par ailleurs, la cétirizine ne possède pas d'effets anticholinergiques ni antisérotoninergiques.
Enfin, il n'a pas été observé de potentialisation de la sédation et de l'altération des performances causées par l'alcool.

PHARMACOCINETIQUE

Après une prise orale de 10 mg de cétirizine, le pic de concentration plasmatique est atteint en une heure environ.
La demi-vie plasmatique est d'environ 11 h chez l'adulte, de 6 h chez l'enfant entre 6 et 12 ans et de 5 h chez l'enfant entre 2 et 5 ans.
L'élimination est essentiellemnt rénale.
La cétirizine est fortement liée aux protéines plasmatiques.

Voir aussi:

The subscriber's email address.