Aller au contenu principal

Appendicite : la chirurgie, c'est pas automatique !

Une idée reçue veut que la crise d'appendicite soit synonyme de passage sur la table d'opération. Une nouvelle étude publiée le 25 septembre dans le Journal of American Medical Association (JAMA) et relayée par Ouest-France vient pourtant prouver le contraire. Selon les auteurs des travaux qui travaillent pour l'hôpital universitaire de Turku en Finlande, un traitement alternatif à base d'antibiotiques est à privilégier dans certains cas. Dans le détail, les scientifiques ont réparti un panel de 530 patients finlandais âgés de 18 à 60 ans souffrant d'une inflammation de l'appendice aiguë sans complication en deux groupes : ceux dont l'appendicite a été enlevée, soit 273 personnes, et ceux qui ont reçu un traitement antibiotique, soit 257. L'objectif de leurs travaux était de « déterminer le taux de récidive tardive de l'appendicite après une antibiothérapie ».

source

Voir aussi:

The subscriber's email address.