Aller au contenu principal

VERMOX susp buv



 

Mébendazole.

IDENTIFICATION DU MEDICAMENT

FORMES ET PRÉSENTATIONS
Suspension buvable, flacon de verre brun du 30 ml avec bouchon sécurité enfant.

COMPOSITION
Mébendazole : 20 mg.
Excipients : Cellulose microcristalline et sodium carboxyméthycellulose, méthylcellulose 15mPa.s.,saccharose, sodium laurysulfate, parahydroxybenzoate de méthyle, parahydroxybenzoate de propyle, arôme banane 1, acide citrique monohydraté, eau purifiée.

CLASSE PHAMACOTHERAPEUTIQUE
ANTIHELMINTHIQUE DE SYNTHESE A LARGE SPECTRE.

INDICATIONS

Traitement de masse des infestations simples ou mixtes à oxyures (Enterobius vermicularis), trichocéphales (Trichuris trichiura), ascaris (Ascaris lumbricoides), ankylostomes (Ancylostoma duodenale, Necator americanus), anguillules (Srongyloides stercoralis),ténia (Taenia Spp.).

POSOLOGIE ET MODE D'ADMINISTRATION

- Oxyurose : Adulte et enfant de plus de 1 an :
 5 ml de suspension buvable en prise unique.
Les réinfestations étant très fréquentes dans l'oxyurose, il est recommandé de renouveler le traitement après 2 à 4 semaines, particulièrement dans le cadre des programmes d'éradication.
- Ascaridiase, trichocéphalose, ankylostomiase et infestations mixtes : Adulte et enfant de plus de 1 an :
 5 ml de suspension buvable, matin et soir, pendant 3 jours consécutifs.
- Ténia et anguillule : Adulte : Bien que des résultats favorables aient été obtenus avec des posologies plus faibles, il est suggéré de prescrire 2 fois 5 ml de suspension buvable matin et soir pendant trois jours consécutifs.
Même à ces posologies plus élevées, les effets indésirables sont rares.
Enfant de plus de 1 an: 1 prise de 5 ml de suspension buvable 2 fois par jour, pendant 3 jours consécutifs.

CONTRE-INDICATIONS

Antécédents d'hypersensibilité à l'un des constituants du produit.

MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

Utilisation chez l'enfant de moins de 1 an :
L'utilisation de méberdazole chez l'enfant de moins de 1 an étant peu documentée et des cas exceptionnels ae convulsiors ayant été rapportées dans ce groupe d'âge.
Ce médicamentne sera utilisé chez le très jeune enfant que si l'infestation interfère de façon significative avec l'état nutrionnel et le développement physique dé l'enfant.

CONDUITE ET UTILISATION DE MACHINES
Pas d'effet sur la vigilance ou la capacité de conduire.

INTERACTIONS

Le traitement concomitant par la cimétidine peut inhiber le métabolisme hépatique du mébendazole entraînant une augmentation des concentrations plasmatiques circulantes de mébendazole en particulier lors de traitements prolongés.
Dans ce cas, une surveillance des taux plasmatiques de mébendazole est recommandée en vue d'une adaptation posologique.

GROSSESSE et ALLAITEMENT

Grossesse : Les effets embryotoxiques et tératogènes observés après administration unique chez le rat et la souris, n'ont pas été retrouvés chez le lapin, le chien, le mouton ou le cheval. Bien que l'expérience acquise à ce jour dans l'espèce humaine n'ait pas confirmé l'existence de ce risque, l'utilisation de ce médicament chez la femme enceinte devra être évaluée en fonction du rapport bénéfice/risque, en particulier au cours du premier trimestre de la grossesse.
Allaitement : Le passage dans le lait maternel n'est pas documenté. La prudence s'impose en cas d'utilisation chez la femme en cours d'allaitement.

EFFETS INDÉSIRABLES

- Des douleurs abdominales transitoires et des diarrhées ont été occasionnellement rapportées en cas d'infestation et d'expulsion de vers massives.
- Des réactions d'hypersensibilité telles que : exanthème, rash cutané, urticaire et oedème de Quincke ont été observées dans de rares cas.

SURDOSAGE

Symptômes : Des crampes abdominales, des nausées, des vomissements et une diarrhée peuvent apparaître en cas de surdosage. Bien que la durée recommandée du traitement soit limitée à un maximum de 3 jours, de rares cas de perturbations réversibles des fonctions hépatiques, d'hépatite ou de neutropénie ont été décrits chez des patients traités pendant des périodes prolongées par des doses massives pour des kystes hydatiques.
Traitement : Il n'existe pas d'antidote spécifique. Un lavage gastrique peut être réalisé dans la première heure suivant l'administration. Du charbon activé peut être administré, si approprié.

PHARMACODYNAMIE

Ce médicament interfère avec la synthèse de la tubuline cellulaire du ver, perturbant l'absorption de glucose et les fonctions digestives normales du ver entraînant un phénomène d'autolyse.

PHARMACOCINETIQUE

Après administration orale, le mébendazole est faiblement absorbé.
A doses antihelminthiques thérapeutiques, la biodisponibilité est faible du fait d'un important effet de premier passage hépatique et de la très faible solubilité du principe actif.
La fraction absorbée est liée à 90 % aux protéines plasmatiques.

Voir aussi:

The subscriber's email address.