Aller au contenu principal

NEOPRED



 Prednisolone - Néomycine

IDENTIFICATION DU MEDICAMENT

FORMES ET PRÉSENTATIONS
Collyre
Flacon compte- gouttes de 5 ml

COMPOSITION
Prednisolone phosphate sodique   27,5 mg
Néomycine sulfate   17500 U.I.
Excipients :   q.s.
Eau pour préparations injectables : q.s.p. :  5 ml

CLASSE PHAMACOTHERAPEUTIQUE
Le prednisolone est un anti-inflammatoire stéroïdien.

INDICATIONS

- Inflammation et allergie avec composante microbienne du segment antérieur de l'oeil.
- Uvéite, sclérite, episclérite, conjonctivite allergique et kératite interstitielle.

POSOLOGIE ET MODE D'ADMINISTRATION

POSOLOGIE
- Toutes les heures au début du traitement dans les affections aiguës sévères,
- 3 à 6 fois par jour dans les autres cas, pendant 7 jours en moyenne

MODE D'ADMINISTRATION
Voie locale:
Déposer une goutte dans le cul-de-sac conjonctival inférieur

CONTRE-INDICATIONS

- glaucome;
- antécédents personnels ou familiaux de glaucome;
- hypersensibilité à l'un des composants du médicament;
- infections mycosiques ou tuberculeuses de l'oeil;
- kératoconjonctivites virales au stade précoce.

MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

- Les bénéfices d'une corticothérapie locale doivent être soigneusement mis en balance avec les complications possibles avec un tel traitement. Ce type d'association est généralement contre-indiqué après l'ablation simple d'un corps étranger cornéen superficiel.
- Le port de lentilles doit être évité durant le traitement en raison du risque d'adsorption.

GROSSESSE et ALLAITEMENT

- Cette classe de médicaments ne doit pas être utilisé sans justification précise chez les femmes enceintes, à forte posologie ou pour une durée prolongée.
- Une vigilance doit être exercée lors de l'administration de corticoïdes locaux chez une femme allaitante.

EFFETS INDÉSIRABLES

- Possibilité d'irritation locale transitoire : gêne, larmoiement, brûlure.
- Risque de réaction d'hypersensibilité cutanéo-conjonctivale ( oedème ).
- Usage prolongé : hypertension oculaire, opacification dû cristallin, kératite superficielle!
- En cas d'ulcération cornéenne ou sclérale, les corticoïdes peuvent retarder la cicatrisation et favoriser la surinfection.
- Dans les pathologies responsables d'un amincissement de la cornée ou de la sclère, il a été rapporté que des perforations s'étaient produites lors de l'utilisation de corticoïdes par voie locale.

PHARMACODYNAMIE

La néomycine est un antibiotique bactéricide de la famille des aminosides.
Espèces habituellement sensibles: Staphylocoques, gonocoques, acineobacter, escherichia coli, haemophilus, klebsiella.
Espèces habituellement résistantes : Serratia, streptocoques dont les pneumocoques, pseudonomas, germes anaérobies.

Voir aussi:

The subscriber's email address.