Aller au contenu principal

FURADANTINE



 

Nitrofurantoïne

IDENTIFICATION DU MEDICAMENT

FORMES ET PRÉSENTATIONS
Modèle public : boîte de 21 gélules
Modèle hôpital : boîte de 100 gélules

COMPOSITION

 

par gélule

 

par boite de 21

 

par boite de 100
 
  Nitrofurantoïne  ...................................................................

 

50 mg

 

1,050 g

 

5,0 g
 
 Excipients: amidon de blé ......................................................

 lactose monohydraté .............................................................

 talc, gélatine, pour une gélule de ............................................
 [Colorants : dioxyde de titane (E171), oxyde de fer jaune (E172)]

 

28 mg

169 mg

260 mg

 

0,588 g
3,549 g

 

2,8 g
16,9 g

 

CLASSE PHAMACOTHERAPEUTIQUE
AUTRES ANTIBACTERIENS

INDICATIONS

- chez l'adulte, dans le traitement de la cystite aiguë non compliquée de la femme,
- chez l'enfant de plus de 6 ans, dans le traitement préventif de la cystite récidivante et dans le traitement préventif des infections urinaires à risque de pyélonéphrite aiguë (reflux vésico-urétéral, uropathie obstructive).

POSOLOGIE ET MODE D'ADMINISTRATION

POSOLOGIE
Ce médicament est réservé à l'adulte et à l'enfant au-dessus de 6 ans.
Adulte
Traitement curatif : 3 à 6 gélules par jour, en 3 prises, de préférence au cours des repas.
Enfant de plus de 6 ans
- Traitement préventif : 1 à 2 mg/kg/jour le soir au coucher

MODE D'ADMINISTRATION
Voie orale.

CONTRE-INDICATIONS

- Allergie à la nitrofurantoïne ou à un autre dérivé du nitrofurane, ou à l'un des composants de ce médicament,
- Défaillance sévère des fonctions des reins,
- Déficit en glucose-6-phosphate-déshydrogénase (G6PD),
- Allergie ou d'intolérance au gluten, en raison de la présence d'amidon de blé (gluten),
- Enfant de moins de 6 ans car il peut avaler de travers et s'étouffer.

MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

MISES EN GARDE
- Au cours du traitement, les urines prennent souvent une coloration brunâtre.
- Chez des patients au traitement prolongé, des atteintes pulmonaires aiguës ou chroniques et des atteintes hépatiques ainsi que des réactions pulmonaires allergiques peuvent apparaître. L'arrêt du traitement est alors nécessaire.
- En raison de la présence de lactose, ce médicament ne doit pas être utilisé en cas de galactosémie, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou de déficit en lactase.

PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

CONDUITE ET UTILISATION DE MACHINES

SPORTIFS
LISTE DES EXCIPIENTS A EFFET NOTOIRE
Amidon de blé (gluten), lactose.

INTERACTIONS

GROSSESSE et ALLAITEMENT

L'allaitement est possible si l'enfant a plus d'un mois, et en l'absence de déficit en G6PD chez l'enfant (risque d'anémie)

EFFETS INDÉSIRABLES

♦Fréquemment :
• Nausées, vomissements, douleurs abdominales, diarrhées, atténuées par la prise simultanée de nourriture,
• Réactions allergiques :
- Cutanées : démangeaisons, urticaire,
- Fièvre, frissons, arthralgies (manifestation pseudo-lupiques) parfois associés à des signes pulmonaires, à un angio-oedème,
• Sensations vertigineuses, neuropathie périphérique chez les patients avec une défaillance des fonctions des reins, chez les patients diabétiques ou alcooliques ou chez les sujets âgés ou en cas de traitement prolongé.
• Infections pulmonaires aiguës : fièvre, frissons, toux, douleur thoracique, dyspnée, infiltration pulmonaire ou épanchement pleural, éosinophilie. Lors de traitements prolongés, infections pulmonaires avec fibrose.
♦Rarement :
• Eruptions cutanées étendues, urticaires, dermites exfoliatrices, érythèmes cutanés, syndromes de Stevens-Johnson.
• Hépatite cholestatique avec risque exceptionnel d'hépatite chronique active.
• Leucopénie, thrombopénie.

Voir aussi:

The subscriber's email address.